Jeudi 10 mai 2012 – Lou Burnard (MEET, TGE Adonis) “Encoder l’oral en TEI : démarches, avantages, défis…”

 Le constat est récurrent : à la variété des formats utilisés se superpose l’incohérence des pratiques conventionnelles de transcription des données orales. En dépit de plus de vingt années de pratiques convergentes, les communautés intéressées préfèrent travailler avec leurs propres outils et conventions “maison”. Pourtant, l’intérêt de se servir d’un format commun, voire pivot, est un sujet qui a été abordé dans la littérature académique à de multiples reprises : Edwards & Lampert (1993), MacWhinney (2007), Schmidt (2011). Ne serait-il pas finalement temps d’établir un format d’échange normalisé pour les données orales? Cette communication mettra en évidence les propositions actuelles de la TEI pour l’encodage de l’oral, en espérant provoquer un débat sur ce qui reste à définir pour favoriser son utilisation plus répandue dans ce domaine.

Cette séance sera exceptionnellement accueillie au petit auditorium de la BnF, Hall Est, quai François Mauriac – Paris, 13e arrondissement.

Accéder au compte-rendu de l’intervention de Lou Burnard “Encoder l’oral en TEI : démarches, avantages, défis …”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.